Accueil des nouveaux arrivants

Bienvenue aux nouveaux arrivants, nous étions là pour les accueillir en cette belle journée d'été, nous leur souhaitons une belle installation dans notre village !

Les travaux de l'été

Cet été notre village va être chamboulé par une série de travaux.

Cela a démarré sur la place de la république avec l’enlèvement des anciens "toilettes publiques", pour mettre des "toilettes chimiques" à la place.

Espérons que le résultat ne défigure pas trop notre belle place ... nous aurions souhaité que le parking "touchagues" situé en face de l'école du Bourg soit aménagé de façon à offrir plus de place aux véhicules et que les toilettes y trouvent aussi une place. On nous a opposé le fait qu'il fallait tirer des réseaux, contrairement à l'emplacement actuel et que cela allait coûter plus cher. 

Que cela ne tienne, faisons des économies ailleurs et mettons en valeur le centre de notre village !

La place général de Gaulle va aussi subir des travaux de réfection de chaussée, elle en avait besoin par endroit. Des travaux d'aménagement du parvis devant l'ancienne "mairie/bibliothèque/Axa", vont aussi avoir lieu de façon à rendre ce local accessible PMR. Ce local appartient à la commune, nous ne savons pas encore à qui le local commercial va être loué ? 

On souhaite que les choses se fassent de manière transparente (appel d'offre public) et que les dossiers des potentiels repreneurs soient présentés en commission commerce.

Ordre du jour du conseil municipal du 24/11/2015

3 points importants et engageants pour notre commune :

- A la suite de la loi NOTRE, adoptée dans le but de simplifier le portefeuille administratif, certains syndicats intercommunaux disparaissent, c'est le cas de celui qui gère la gendarmerie de Limonest. Les communes dont Saint-Cyr, qui adhéraient à ce syndicat et participaient à sa gestion, doivent dorénavant se regrouper en "entente". Ce mot n'a pas de sens juridique et rien n'est dit sur les modalités de cette entente et la manière dont elle devra fonctionner.

le budget de fonctionnement de la gendarmerie et d'environ 260 000 euros et l'investissement 395 000 euros, une dette d'1 million 5 avait été contractée pour la construction du bâtiment sur laquelle il resterait des échéances, 14 appartements (logements pour les gendarmes) appartiennent au syndicat.

Bref, il semblerait qu'un regroupement de plusieurs gendarmeries soient dans les tuyaux, car plusieurs syndicats sont concernés, ...

- Les ateliers municipaux : autrement dit les "services techniques", ils sont 6 employés + 2 saisonniers l'été / contre 2 personnes en 2008. Pour répondre aux normes, il faut leur construire un nouveau local, notamment des vestiaires; Ce que nous dénonçons, ce n'est pas la volonté de créer des nouveaux locaux, mais la méthode.

Le projet budgété en 2015 pour 580 000 devient 720 000 euros TTC, il nous paraît surdimensionné avec plus de 1000 m2 de surface de stockage extérieur. On nous annonce et c'était l'objet du vote d'hier, qu'un dossier de subventions a été monté ce qui va permettre de réduire les coûts. Encore faut-il les obtenir... Ce qui nous choque c'est que nous découvrons pour 3 d'entre nous le projet avec un lien de téléchargement envoyé 1 heure avant le conseil municipal contenant un document de 40 pages. Le projet est ficelé, le terrain choisi : le contrebas du cimetière. Notre conseiller en commission a découvert le projet lors de la dernière commission de novembre 2015, il nous en a parlé, mais n'avait pas le dossier pour nous présenter le projet en détail et ce n'est d'ailleurs pas son rôle !

- Le stade des combes : Ce qui devait être au départ une refonte des vestiaires, devient un projet d' 1 320 000 euros TTC ! Même remarque concernant a méthode, nous avons eu les documents la veille du conseil. Pour faire passer la pilule, on retrouvera le mot mixité sociale 3 fois dans l'explicatif, la mixité ne s'acquiert pas à coup de million, mais elle se gagne sur le terrain.

Il ne suffit pas de parler de transparence, encore faut-il  l'appliquer ...

Nous nous opposerons dès qu'une grosse somme sera dépensée sans aucune concertation, et souhaitons avoir de l'information sur les projets en amont pour éviter les dérives. Exemple le jardin de la chaux

Nous demandons une commission générale sur ces 2 derniers points.

Conseil municipal du 10/11/2015 : 21h30 mairie

Le pacte de cohérence métropolitain 2015/2020

Nous avons débattu sur le projet de pacte de cohérence métropolitain 2015/2020, adopté par la conférence métropolitaine.

Le projet ainsi adopté est renvoyé devant les conseils municipaux des 59 communes de la métropole de Lyon pour avis avant adoption définitive par le conseil de la métropole le 14 décembre 2015.

Nous avons débattu longuement sur le pacte métropolitain.

La liste STCYRAVANTTOUT de DROITE a voté CONTRE (4 voix) ce texte est dépourvu de bon sens et écrit dans un langage creux, à l'image de la politique d'aujourd'hui.

La liste de GAUCHE, une voix POUR et une ABSTENTION.

La liste des CENTRISTES (Marc Grivel), 23 voix POUR, Mr le maire a donc émis un avis favorable sur ce texte avec un délibéré ambiguë, "nous émettons un avis favorable (sur un texte fondateur) mais nous souhaitons que le mode de scrutin  et la représentativité des maires de nos communes soient revus".

Nous sommes en pleine politique du saucissonnage et la majorité de notre conseil reste aveugle, ce n'est pas faute pourtant d'avoir essayé de leur ouvrir les yeux. Les maires de Synergie adoptent un texte fondateur d'une métropole toute puissante, et de l'autre côté ils crient au scandale parce qu'ils risquent de perdre leurs sièges de conseiller métropolitain. Mais dans quel monde vivons-nous ? 

Dans son édito de la dernière publication municipale, Mr le maire fustige la loi MAPTAM (constitution et organisation de la métropole) et de l'autre il émet un avis favorable sur le premier texte fondateur ...

Le bon sens commun, guidera tout notre mandat.

OSONS le COURAGE en POLITIQUE le DEVOIR AVANT TOUT!